APPELEZ-NOUS :
02 627 13 51
COUT D'UN APPEL LOCAL

3 erreurs à éviter pour acheter une entreprise

Erreurs à éviter pour acheter une entreprise

Selon les statistiques, 90% des personnes qui cherchent à acheter une entreprise ne finalisent jamais leur offre. Voici leurs 3 erreurs les plus courantes.

Vous pensez acheter une entreprise ? Pour mettre au point cette transaction, il est recommandé de vous former aux enjeux et processus nécessaires à la transmission de société. Vous pourrez alors plus facilement repérer l’entreprise qui correspond à ce que vous cherchez et à vos besoins. Les experts de la reprise d’Actoria Belgique ont rassemblé pour vous les 3 fautes et méprises les plus souvent commises et leurs conseils pour ne pas les répéter.

1. Acheter une entreprise se finance facilement

C’est véritablement l’erreur qui se produit le plus souvent. Un dirigeant cherche à acheter une entreprise sans consulter sa banque et son comptable au préalable. Nombreux sont les chefs d’entreprise qui imaginent qu’avec quelques milliers d’euros en guise d’apport, ils pourront acheter une entreprise de plusieurs millions. Ce sont les mêmes qui pensent que les banques prêtent facilement de l’argent pour les achats de petites entreprises.

Or, sans l’intervention de BPI – Banque Publique d’Investissement – très peu de banques prêtent de l’argent pour financer la reprise d’une entreprise.

2. Acheter une entreprise sur un coup de tête

Ou sur un coup de cœur, pour une raison historique, familiale, sentimentale… Beaucoup de dirigeants qui entament les démarches pour acheter une entreprise tombent amoureux d’une structure et se voient déjà propriétaires. Ce sont les mêmes qui pensent qu’ils peuvent mieux faire que les chefs actuels, qui sont pourtant aux rennes depuis des décennies. Tous les spécialistes de la transmission d’entreprise vous le diront, l’affectif n’a aucune place dans votre prise de décision.

En réalité, vous devez vraiment penser de manière prosaïque, sur la base d’informations chiffrées et de prévisions de croissance.

3. Acheter seul, sans accompagnement

Enfin, les directeurs et gérants d’affaires pensent souvent qu’ils peuvent s’en sortir seuls. Ils ont parfois monté avec succès un business eux-mêmes et imaginent dont que le processus de reprise d’une société ne sera pas plus compliqué. Et c’est là que les déconvenues commencent et s’enchaînent : du financement au diagnostic financier de l’entreprise, des négociations à la période de transition. Ils ne connaissent pas toutes les étapes et bien souvent, veulent aller trop vite en besogne.

C’est pourquoi nous recommandons de prendre rendez-vous avec nos consultants Agoria Belgique afin qu’ils vous présentent notre méthode de travail, basée sur une expérience de 20 ans en transmission d’entreprise.

Similar posts

No Comments Yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Actoria Belgique est un bureau expert de la transmission d'entreprises (société, pme, pmi...), la remise de PME et les fusions acquisitions en Belgique.