3 façons de vendre sa société

Stratégies pour vendre sa société

Quelles que soient les raisons de vendre sa société, il existe des stratégies de sortie gagnantes. À condition de les avoir anticipées et planifiées.

L’âge d’un départ à la retraite approche. Une envie de passer à autre chose. Peut être la lassitude d’un management quotidien et l’envie de démarrer une nouvelle aventure. Il existe un tas de raisons de vendre sa société. Nous avons retenu 3 façons de le faire.

1. Vendre sa société par fusion acquisition

Par fusion acquisition, on entend généralement un grand groupe qui achète une start up ou une PME. Les deux structures fusionnent ensemble, à l’image de YouTube et Google, pour citer cet exemple connu de tous. La petite entreprise conserve son savoir-faire, son identité et ses talents. Cette façon de vendre sa société est particulièrement recommandé si :

  • l’acquéreur a un besoin immédiat du produit ou du service existant
  • s’il existe au sein de la start up des compétences uniques, valorisées et recherchées par plusieurs grands groupes, capables de faire grimper les enchères
  • cela permet de réduire la concurrence

Lire aussi : Que faire aujourd’hui pour vendre son entreprise demain ?

2. Via un Appel Public à l’Epargne

Cette procédure permet de vendre sa société ou une partie de celle-ci sous forme d’actions en bourse. Cette offre publique est ouverte à tous. Aussi, quand une entreprise devient publique, elle abandonne la propriété en échange d’une plus grande liquidité. Les autres avantages sont :

  • l’équipe reste en place, l’entreprise continue de fonctionner comme avant
  • le fondateur peut récupérer une partie de l’investissement initial

Attention toutefois à bien connaître les inconvénients d’une entrée en bourse :

  • l’entreprise est plus surveillée, cela implique des coûts supplémentaires
  • les actionnaires peuvent effectuer une pression sur les dirigeants en privilégiant les bénéfices à court terme

3. Vendre sa société à un acheteur intéressé

Ce que l’on nomme en anglais, un friendly buyer. Cette façon de procéder vous permet de céder à une personne de confiance :

  • un membre de votre famille
  • un employé
  • un cofondateur, un partenaire

Le risque quand on veut à une personne de confiance, c’est justement d’être moins objectif. C’est-à-dire de diminuer le coût réel de l’entreprise ou de ne pas négocier de bonnes conditions de sortie.

Comment se préparer à céder une entreprise ?

Dans tous les cas, n’attendez pas que votre entreprise ait des difficultés pour anticiper un plan de sortie. Vendre sa société exige une stratégie mûrement réfléchie en amont, afin d’assurer une transition en douceur. Prenez contact avec le cabinet Actoria qui vous accompagne à toutes les étapes de la cession de votre entreprise.

Similar posts


Actoria Belgique est un bureau expert de la transmission d'entreprises (société, pme, pmi...), la remise de PME et les fusions acquisitions en Belgique.