Comment évaluer le prix de vente d’une entreprise ?

Quel est le prix de vente de mon entreprise?

La valeur, le prix de vente d’une entreprise est la question centrale d’une transmission. Or, il n’existe pas de chiffre absolu. Votre entreprise vaut le prix qu’un repreneur sera prêt à payer. Comment fixer ce montant ?

Plusieurs méthodes de valorisation existent et cohabitent. Aussi, fixer le juste prix de vente d’une entreprise demande des compétences d’équilibriste, entre les approches basées sur les actifs, les méthodes sur le rendement actuel de l’entreprise ou les calculs basés sur les résultats futurs. Il s’agit de prendre en compte le marché des transactions similaires, les tendances, les prévisions, etc.

L’évaluation financière de la valeur de l’entreprise

1. La méthode patrimoniale

Calcul basique, c’est l’addition de la valeur des différents actifs moins l’ensemble des dettes, le passif. C’est ce qu’on appelle l’actif net comptable. Il convient d’évaluer les actifs corporels – fonds commercial, matériel, stock, immobilier – en fonction de leur âge et de l’amortissement. On recommande cette approche pour les PME artisanales et commerciales.

2. La méthode comparative

C’est l’évaluation d’une entreprise en fonction de la valeur de ses concurrents. On regarde le prix de vente de structures similaires sur le marché des transactions. On retrouve ces données auprès des différentes organisations professionnelles, chambres de commerce, syndicats, fédérations, etc. C’est ce qu’on appelle aussi la valeur du marché. Cette technique doit être utilisée sous le prisme du chiffre d’affaires. On ne peut pas comparer deux entreprises trop éloignées sur ce critère.

3. La méthode économique

Cette approche s’intéresse à la rentabilité future de l’entreprise. C’est une prévision, une extrapolation, basée sur les revenus des dernières années. Le calcul est assez simple, on divise le résultat « typique » de l’entreprise par le taux d’actualisation. Une formule qui met en évidence le risque de non réalisation de bénéfices. L’avantage c’est qu’il devient plus facile de calculer le remboursement du prêt grâce aux résultats futurs.

Attention toutefois, l’évaluation financière est une indication. Ce n’est pas le prix de vente de votre entreprise, c’est plutôt sa valeur minimale sur le marché.

Lire aussi : Comment vendre son entreprise au meilleur prix ?

Le prix de vente

Le prix de vente, c’est le montant que vous réussirez à négocier avec l’acheteur en fonction de nombreux paramètres :

  • la valeur estimée
  • vos données comptables
  • la rareté de vos produits
  • la performance de vos services
  • la force de la clientèle et sa fidélité
  • l’emplacement de votre commerce
  • la réputation de l’entreprise

Il convient de prendre quelques précautions. Par exemple, vérifiez que le résultat fiscal n’a pas été trop minimisé pour payer moins d’impôts. Vérifiez que vous comptabilisé tous les produits, tous les revenus et toutes les charges. Distinguez bien vos dépenses personnelles qui minorent le résultat des dépenses de l’entreprise. Enfin, réfléchissez à la méthode de paiement : une vente au comptant entraîne souvent un prix de vente inférieur à une vente à crédit…

Lire aussi : Comment fixer le prix idéal de son entreprise ?

Pour vendre votre entreprise au meilleur prix, contactez Actoria Belgique

 

Similar posts


Actoria Belgique est un bureau expert de la transmission d'entreprises (société, pme, pmi...), la remise de PME et les fusions acquisitions en Belgique.