APPELEZ-NOUS :
02 627 13 51
COUT D'UN APPEL LOCAL

Comment vendre son entreprise ?

Comment vendre son entreprise à bon prix, dans les bons délais et en garantissant l’avenir de l’activité ? Actoria fait le point sur la stratégie à adopter.

La question comment vendre son entreprise est plus que jamais d’actualité. Selon la Chambre de Commerce & Union des Entreprises de Bruxelles (BECI), 40% des entrepreneurs belges ont plus de 50 ans et 15% plus de 60 ans. On estime que plus de 300.000 sociétés seront à remettre dans la décennie. Aussi, pour faire face à cette concurrence inattendue et réussir la transaction, les dirigeants doivent préparer la vente de leur activité.

Comment vendre son entreprise : part de société ou fonds de commerce

La première question est de savoir si le chef d’entreprise la cèdera à titre onéreux ou dans le cadre d’une donation. Dans le premier cas, il deux options se présentent à lui pour savoir comment vendre son entreprise :

  • la vente de parts de société
  • la vente du fonds de commerce

La plupart des dirigeants favorisent la revente des parts car la plus-value réalisée est exonérée d’impôts.

La seconde question concerne le repreneur. Le dirigeant va t-il le chercher à l’intérieur ou à l’extérieur ? Peut être un salarié ou un membre de sa famille a montré des signes d’intérêt. Si ce n’est pas le cas, il devra diffuser une annonce pour trouver un repreneur et déterminer comment vendre son entreprise. Que peuvent être les candidats acquéreurs ?

  • Concurrents, clients, fournisseurs
  • Investisseur industriel
  • Investisseurs financiers (LBO: – Leverage buy out),…
  • Manager ou groupe de managers

Mettre en relation cédants et repreneurs est l’un des aspects les plus difficiles de la problématique de la transmission. Recourir à un intermédiaire se révèle très utile.

Le financement : un autre élément à prendre en compte

Une autre problématique à ne pas négliger est la question du financement de l’opération. Aussi, le cédant doit s’inquiéter des opportunités réelles pour le candidat repreneur. Sous peine de voir l’opération capoter. En bref, il est essentiel que le successeur ait (ou trouve) les moyens de financer l’acquisition. Quels sont les risques que le chef d’entreprise peut anticiper du côté de l’acquéreur ?

  • son manque de fonds propres
  • le manque de garanties
  • la durée des crédits
  • une mauvaise estimation des investissements nécessaires

Afin d’éviter de telles déconvenues, prenez rendez-vous avec les consultants Actoria Belgique afin qu’ils vous présentent notre méthode de travail, basée sur une expérience de 20 ans en transmission d’entreprise.

 

 

Similar posts

No Comments Yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Actoria Belgique est un bureau expert de la transmission d'entreprises (société, pme, pmi...), la remise de PME et les fusions acquisitions en Belgique.