Que faire aujourd’hui pour vendre son entreprise demain ?

Les questions à se poser pour vendre son entreprise

Le marché des fusions et acquisitions se porte mieux que jamais. Et si c’était le moment de vendre son entreprise ? À condition de s’y préparer pour bénéficier des meilleures conditions. Notre checklist pour votre transmission.

Le marché mondial des fusions et acquisitions est stable entre 2017 et 2018. Mais le nombre total de transactions annoncées au premier semestre de 2018 n’a jamais été aussi élevé. Marché particulièrement dynamique, on estime que le montant des ventes devrait atteindre 890,7 milliards de dollars. La question n’est donc pas faut-il vendre son entreprise mais, par où commencer ?

Avant de solliciter des acheteurs potentiels, comment une entreprise se prépare-t-elle à une vente afin d’obtenir un résultat positif ? Une transaction de vente typique peut prendre de six à huit mois, voire plus, à compléter à partir du moment où la décision de vente est prise. Un processus bien plus long en fonction des obstacles qui surviennent par manque de préparation.

Les questions à se poser pour vendre son entreprise

Par conséquent, un propriétaire qui cherche à vendre son entreprise demain, doit prendre aujourd’hui les premières mesures de préparation. Et répondre à ces questions de base…

  • Est ce que les comptes et les documents juridiques de l’entreprise sont à jour ? Est ce que tout est propre ?
  • Combien d’actionnaires doivent approuver la vente ? Y a t-il d’autres parties impliquées ? Quelles sont les chances que les différents intervenants donnent leur accord ?
  • Quelle est la meilleure façon de vendre ? À une entreprise tiers ? A un groupe d’investisseurs ? Aux employés ?
  • Est ce que l’entreprise est en conformité avec les normes ? Quels sont les règlements nationaux et internationaux applicables ? Quels sont les changements attendus et l’entreprise est-elle prête à y faire face ?
  • Est ce que l’entreprise a mis en place une politique de sécurité des données (GRDP) ?
  • Est ce que les brevets sont protégés selon les lois qui régissent la propriété intellectuelle ?
  • Y a t-il des litiges en cours ou d’autres menaces identifiées ?

Les étapes de préparation pour vendre son entreprise

  • Examiner et mettre à jour les documents la société et de la capitalisation.
  • Examiner les exigences d’approbation en consultant les actionnaires et le conseil d’administration.
  • Examiner les préférences de liquidation avec une analyse en cascade, anticipant les conséquences d’une vente de bons de souscription, d’actions ou d’autres accords de rémunération.
  • Revoir les contrats matériels, y compris les contrats de travail. Vérifier s’il existe des dispositions de contrôle susceptibles d’affecter une transaction de fusion et acquisition ?
  • Mettre en ordre les états financiers. Envisagez un audit sous forme de due diligence.
  • Examiner et évaluer la conformité de l’entreprise avec les réglementations applicables, à tous les niveaux (local, national, international).
  • Evaluer la sécurité des données de l’entreprise et la conformité à la confidentialité, les règles et les pratiques. Identifier les risques et les problèmes et mettre en œuvre des solutions et des améliorations proactives.
  • Examiner et évaluer le portefeuille de propriété intellectuelle de l’entreprise. Identifier et remédier aux risques éventuels.
  • Examiner et prendre en compte tous les litiges en cours et menaces contre la société. Résumer l’historique des litiges de la société.
  • Rencontrer ou engager des tiers pour aider à préparer et à exécuter une transaction de fusion et acquisition
Similar posts

No Comments Yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Actoria Belgique est un bureau expert de la transmission d'entreprises (société, pme, pmi...), la remise de PME et les fusions acquisitions en Belgique.