Quel(s) diagnostic(s) avant de céder son entreprise ?

comment faire pour céder son entreprise

Quand on a décidé de céder son entreprise, une longue période de préparation est nécessaire. Elle implique un diagnostic de l’état de la société et l’ébauche de solutions pour résoudre les difficultés.

Pour céder son entreprise dans les meilleures conditions, encore faut-il que la société elle-même se présente sous son meilleur jour. Que le dirigeant maîtrise les arguments de vente, qu’il en connaisse parfaitement les avantages et les défauts. Un état de lieux permet de repérer les éléments qui méritent d’être valorisés, corrigés, mis en état de conformité, adaptés… Ce diagnostic sera votre meilleure arme en phase de négociation.

Lire aussi : 8 conseils pour transmettre son entreprise

Se préparer à céder son entreprise

Avant tout, il convient d’observer son entreprise et d’analyser les facteurs de réussite ou les pistes d’amélioration. Cette étape intervient bien avant l’audit en lui même. Ce diagnostic couvre tous les aspects de la vie de la structure :

  • économique : situer l’entreprise par rapport à la concurrence, au marché, aux perspectives de développement, voir si elle répond aux attentes de la clientèle, etc.
  • organisationnel : ce sont toutes les questions liées aux ressources humaines, aux procédures de travail, aux compétences et à la productivité des équipes.
  • social : c’est le climat général de l’entreprise, les rapports entre les salariés et la direction, la relation avec les syndicats, la question de la grille des salaires, du respect des conventions collectives, etc.
  • outils professionnels : les moyens techniques, mobiliers et immobiliers sont-ils conformes ? Sont-ils adaptés ? Quels sont les investissements à prévoir ? Les besoins d’entretien ou de réparation ?
  • financier : quel est l’état de la trésorerie? La comptabilité est-elle bien tenue ? Que renseignent l’actif et le passif du bilan ? Qu’en est-il du stock ? est-il nécessaire de renégocier certains prêts ?
  • juridique : il faudra aussi vérifier tous les contrats en cours : bail, contrats commerciaux, emprunts, assurances. Cette étape permet aussi de s’assurer ce que permet ou ne permet le statut juridique de l’entreprise en cas de transmission.
  • réglementaire : il s’agit ici de savoir si la société est conforme aux lois et règles internationales, nationales et locales, en matière d’environnement, de diversité, d’hygiène, de sécurité, etc.

Lire aussi : Que faire avant de remettre son entreprise ?

Avant de céder son entreprise, ce diagnostic offre une vision plus claire de la société. Il rassemble toutes les informations utiles, à présenter dans le dossier de cession. Il permet d’envisager le meilleur montage juridique et financier et même, d’élaborer une stratégie pour l’après cession.

Actoria Belgique, spécialiste de la transmission d’entreprise vous accompagne pendant la cession de votre société. Contactez-nous !

Similar posts


Actoria Belgique est un bureau expert de la transmission d'entreprises (société, pme, pmi...), la remise de PME et les fusions acquisitions en Belgique.