8 conseils pour transmettre son entreprise

Nos conseils pour transmettre son entreprise

La confiance élevée des consommateurs au sein d’une économie qui repart à la hausse signifie qu’il est peut-être propice de transmettre son entreprise. Voici nos conseils pour rendre la transaction la moins stressante possible.

Et s’il était temps de transmettre son entreprise ? La confiance des consommateurs est au rendez-vous. Les entreprises prospèrent dans un cycle économique ascendant. Et les faibles taux d’intérêt permettent d’acheter une société à un coût très intéressant. Malgré ces perspectives, la vente de son business est un moment stressant dans la vie d’un entrepreneur. C’est un processus chronophage, qui demande de répondre à de nombreux détails. Voici nos conseils pour rentabiliser l’opération et transmettre son entreprise dans les meilleures conditions.

Lire aussi : Que faire avant de remettre son entreprise ?

1. Transmettre son entreprise : pas sans un expert juridique et financier

Il est essentiel d’engager les professionnels des services financiers, juridiques, fiscaux et commerciaux, pour que le processus se déroule au mieux. Il y aura beaucoup de détails et de complications pour lesquels vous n’êtes pas préparé. Travailler avec des consultants externes et les spécialistes au sein de votre équipe vous permet d’avoir les ressources appropriées.

2. Rester discret

Pas la peine d’inquiéter vos clients ou consommateurs. Gardez la vente secrète jusqu’au moment où vous avez identifié l’acquéreur et finalisé les détails de la transaction. Anticipez aussi la communication qui vous permettra de transférer vos clients vers le nouveau propriétaire.

3. Engager un courtier

Au-delà des aspects légaux et techniques, un courtier apporte à votre entreprise une belle visibilité sur le marché des fusions et acquisitions. Il augmentera les chances du dirigeant de trouver un bon deal pour transmettre son entreprise. Il participe à fixer un prix de vente réaliste et peut même contacter des acheteurs potentiels en votre nom.

4. Transmettre son entreprise à un prix juste

Si votre business se porte bien, il est tentant de fixer un tarif de vente élevé. Mais les candidats analyseront votre entreprise sous de multiples aspects : chiffre d’affaires, bénéfices, relations clients, dépenses… En fonction de l’investissement personnel requis pour que le nouveau propriétaire réussisse la transition, définissez un prix de vente réaliste.

5. Mettre de l’ordre dans les documents administratifs

Les démarches pour la remise d’une société commencent bien avant que vous soyez prêt à communiquer sur la transaction. Vous devez rassembler, trier et ordonner de nombreux papiers. Des taxes aux données financières, des contrats en cours aux documents de propriété intellectuelle… Rassemblez aussi les bilans comptables des 3 dernières années à minima.

6. Distinguer dépenses personnelles et professionnelles

La plupart des entrepreneurs gèrent leurs dépenses personnelles grâce à leur société. Mais si vous envisagez de vendre, cessez cette habitude et séparez clairement vos dépenses personnelles et les dépenses de l’entreprise. Cela permettra aux acquéreurs potentiels d’obtenir une image précise des revenus, dépenses et bénéfices nets de la structure.

7. Demander des offres par écrit

Si vous recevez plusieurs offres de rachat, il est impératif de demander une version écrite. Vous pourrez plus facilement comparer les propositions entre elles. Car le prix n’est pas le seul critère à prendre en compte. Il est utile de vérifier les autres paramètres.

8. Présenter l’entreprise sous son meilleur jour

Cela semble évident, mais beaucoup de dirigeants négligent l’apparence de leur entreprise au moment de la vente. Lors des rencontres, assurez-vous que les bureaux soient rangés, que les machines fonctionnent, que les équipements soient au top de leurs performances. Vérifiez la propreté et l’aménagement, à la fois intérieur et extérieur.

Lire aussi : Transmission des entreprises en Belgique, faits et chiffres

Vous l’avez compris transmettre une entreprise ne s’improvise pas. Contactez les consultants Actoria, experts en transmission depuis plus de 25 ans.

 

Similar posts
  • 3 signes qu’il est temps de vendre un...

    Propriétaire d’un site web, surveillez les signaux du marché. Peut-être est ce le moment de vendre votre entreprise digitale ? De quoi tirer le maximum de vos investissements et utiliser la vente pour passer au niveau supérieur.  (suite…)

  • Comment négocier la vente d’une entre...

    La vente d’une entreprise est une suite d’étapes importantes, incluant la négociation. Un moment qui contient sa part de risques et qu’il convient de préparer avec soin. Conseils pour un échange efficace avec le candidat acquéreur

    (suite…)

  • 5 freins qui empêchent de vendre sa s...

    Il arrive inévitablement un moment où il faut penser à vendre sa startup. Et plus l’opération a été réfléchie et préparée, plus le dirigeant obtient les meilleures conditions. Comment anticiper la transmission d’une entreprise ?

    (suite…)

  • Que faire aujourd’hui pour vendre son...

    Le marché des fusions et acquisitions se porte mieux que jamais. Et si c’était le moment de vendre son entreprise ? À condition de s’y préparer pour bénéficier des meilleures conditions. Notre checklist pour votre transmission.

    (suite…)

  • Transmission des entreprises en Belgi...

    En Europe, la transmission des entreprises est un enjeu économique majeur. Cela se vérifie aussi en Belgique où 40% des entrepreneurs ont plus de 50 ans. (suite…)

No Comments Yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Actoria Belgique est un bureau expert de la transmission d'entreprises (société, pme, pmi...), la remise de PME et les fusions acquisitions en Belgique.