APPELEZ-NOUS :
02 627 13 51
COUT D'UN APPEL LOCAL

Transmission des entreprises en Belgique : faits et chiffres

En Europe, la transmission des entreprises est un enjeu économique majeur. Cela se vérifie aussi en Belgique où 40% des entrepreneurs ont plus de 50 ans.

Connaître les chiffres liés à la transmission des entreprises, c’est anticiper au mieux le futur de l’économie. En Belgique en effet, Beci* estime que 300.000 entreprises seront concernées dans les 10 prochaines années. Or, c’est maintenant qu’elles doivent préparer leur projet, au risque de disparaître. Avec toutes les conséquences sur les emplois et l’activité économique que cela peut engendrer.

Transmission des entreprises et vieillissement de la population

En Belgique, comme partout, le vieillissement de la population exacerbe la problématique. 40% des entrepreneurs ont plus de 50 ans et même, 15% ont plus de 60 ans. Si 300.000 sociétés sont amenées à changer de dirigeants dans les 10 prochaines années, la transmission des entreprises se déroulera au rythme de 30.000/an, soit 3% de l’ensemble des firmes belges. Des chiffres à relativiser car les chefs d’entreprise partent à la retraite plus tard que les salariés. En moyenne entre 60 et 75 ans. Il n’empêche. Le défi reste identique: la sauvegarde des emplois, soit plus de 700.000 jobs ou 570.000 équivalents temps plein.

Parmi les secteurs les plus concernés, citons le service aux entreprises (20% des entreprises transmises), le commerce de détail (18%) et les professions médicales et paramédicales (14%).

Encourager la transmission des entreprises

Pourquoi les chefs d’entreprise partent en retraite plus tard que la moyenne des Belges ? Certains citeront un régime de pension peu attractif. Peut-être. Ce qui est certain, c’est que la plupart des dirigeants sont attachés à leur affaire. S’en séparer est parfois un véritable déchirement. Cet aspect émotionnel influence le plus la non transmission des entreprises.

Le meilleur moyen de lutter contre ce fatalisme est d’encourager la transmission. Seule une préparation minutieuse du projet garantit le succès de la transaction. Cela permet aux industries et commerces de conserver leurs forces, leurs compétences, leur savoir-faire, leurs forces vives, leurs clients, leurs fournisseurs, etc. En Belgique, une enquête de Beci révèle que 61% des entrepreneurs qui envisagent la cession dans les deux ans à venir n’ont pas encore de repreneur en vue. Or, le délai nécessaire pour anticiper la transmission des entreprises s’étale entre 2 ans et 5 ans. On comprend mieux pourquoi 23 % des entreprises transmissibles envisagent la disparition de leur société, faute de repreneur.

Pour vous accompagner dans cette préparation, contactez Actoria Belgique, expert depuis plus de 25 ans en transmission d’entreprise.

 

* Brussels Entreprises Commerce and Industry

Similar posts

No Comments Yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Actoria Belgique est un bureau expert de la transmission d'entreprises (société, pme, pmi...), la remise de PME et les fusions acquisitions en Belgique.